Qui suis-je ?

Homme aux cheveux et barbe gris, souriant à proximité d'une forêt.

Je m’appelle Pierre-Yves Mollaret et j'exerce en cabinet libéral de téléconsultation à Dijon en tant que psychologue clinicien et psychothérapeute.

Ces titres ont été obtenus à l‘issue d’un master 2 en psychologie clinique, psychopathologie et psychothérapies auprès de l'université de Reims Champagne Ardenne. Lors de cette formation et de mes expériences au sein du Centre Hospitalier Universitaire de Dijon et au Centre Hospitalier Spécialisé de Bonneval, je me suis spécialisé en Thérapies Comportementales et Cognitives auprès d’un public adulte.

Je suis par ailleurs membre de l'Association des Praticiens en Thérapie Cognitive et Comportementale de Bourgogne (APTCCB) et de l’Association Dijonnaise de Psychologie (ADIPSY).

Valeurs :

Le métier de psychologue clinicien implique pour moi :

  • Le respect du code de déontologie des psychologues,
  • Le respect de la confidentialité des informations partagées pendant les entretiens, dans le cadre du secret professionnel,
  • Le respect des choix et valeurs des personnes, de leur orientation sexuelle et de leur identité de genre,
  • La mise à jour régulière de mes connaissances théoriques et pratiques par des formations, conférences et congrès professionnels (Article 18 du code de déontologie des psychologues).

Je suis inscrit au répertoire ADELI de l’Agence Régionale de Santé de Bourgogne-Franche-Comté sous le numéro 21 93 0993 7.

Les "TCC"

Trois petites plantes en pot illustrant l'idée qu'en psychothérapie TCC, on arrose ce que l'on veut voir pousser, c'est à dire que l'on va entretenir nos forces et nos comportements qui nous font du bien.
Arrosons ce que l'on veut voir pousser

J’ai choisi les Thérapies Cognitives et Comportementales parce que ce sont des thérapies dont l’efficacité est démontrée pour la plupart des problématiques : elles s'appuient sur la recherche moderne et évoluent constamment pour proposer aux patients les outils, les méthodes les plus adaptés. (Rapport de l'Inserm, 2004)

Je les ai aussi choisies pour le principe de transparence qui les caractérise : je ne suis pas muet en séance, le travail que nous faisons ensemble est collaboratif, tout peut et même doit être discuté.

L’idée directrice de cette collaboration est que vous êtes l’expert de votre problématique et je suis l’expert en psychopathologie et en psychothérapie, c'est-à-dire à même de vous accompagner dans l'analyse approfondie de votre situation ainsi que pouvant vous proposer les outils et méthodes adaptés pour vous permettre d’aller progressivement mieux.

Cette transparence induit qu’à l’issue de la thérapie, vous puissiez également être l’expert de votre trouble, de son fonctionnement, de ses racines dans votre histoire, dans votre environnement et que vous sachiez le gérer et en prévenir les rechutes.

Notre objectif sera donc votre autonomie par l’ouverture vers d’autres possibilités de fonctionnement, qui seront le fruit d’un choix éclairé de votre part.

En pratique

Illustration d'une situation de psychothérapie : une femme se tient face à un homme les mains jointes, on ne voit pas leurs visages.

Je propose actuellement uniquement des entretiens en téléconsultation. Ils durent entre 45 et 55 minutes et leur coût est de 55€. Avant chaque entretien, je vous ferai parvenir un lien vers notre espace d’entretien sécurisé, sans qu’il vous soit nécessaire d’installer quoique ce soit sur votre ordinateur.

Vous devez donc disposer d’une connexion à internet, idéalement via un ordinateur afin d’avoir à disposition un écran suffisamment grand pour pouvoir à l’occasion travailler ensemble sur des documents partagés. Idéalement encore, un accès à une imprimante pourra ponctuellement être utile.

Dans tous les cas, il est important de vérifier que votre environnement permette une confidentialité maximale de nos entretiens : un endroit clos, calme, dans lequel vous vous sentez bien, sans risque d’être perturbé par d’autres personnes.

Premier entretien

Lors de la première séance, nous allons faire connaissance, nous présenter mutuellement. Nous poserons également les bases de la thérapie, son rythme, son fonctionnement, son objectif.

Nous commencerons également à décrire ensemble quelle est votre problématique, comment a-t-elle débuté, quel est son impact sur votre vie quotidienne, etc.

Ce sera aussi l’occasion pour vous, comme pour moi, de décider si nous allons travailler ensemble. En effet, la psychothérapie est en premier lieu basée sur la relation, professionnelle et collaborative, que nous allons construire ensemble. Si nous ne parvenions pas à construire une relation satisfaisante, je pourrais, le cas échéant, vous aider à trouver quelqu’un qui vous corresponde.

Entretiens suivants

Ils seront consacrés à analyser en détail votre, ou vos, problématique(s) dans le but d’en réaliser ensemble l’analyse fonctionnelle. Cette méthode, unique aux thérapies cognitives et comportementales, permet une description très précise de tout ce qui est en jeu dans votre situation et de repérer les cercles vicieux dans lesquels vous pouvez être pris.

Une fois cette analyse fonctionnelle établie, nous pourrons ensemble mettre en place le programme des étapes suivantes de la thérapie spécifiquement adapté à votre situation, les outils que nous privilégierons, les modalités de vérification de leur efficacité.

Lorsque les objectifs seront atteints, nous terminerons par un entretien de bilan qui pourra également prévoir la planification d’un entretien de prévention de rechute à 6 mois.

Questions fréquentes

Ensemble de points d'interrogations stylisés, avec différentes nuances de bleu.

Qu’est-ce-qu’un psychologue clinicien ?

Psychologue est un titre protégé par la législation, obtenu après une licence et un master 2 de psychologie, soit 5 années d’études, pendant lesquelles un minimum de 500 heures de stage doit être effectué auprès d’un professionnel aguerri exerçant en institution.

“Clinicien” signifie qu’il s’agit d’un psychologue formé, entraîné et spécialisé dans la prise en charge des troubles et difficultés psychologiques, en effet la psychologie recouvre un vaste panel de compétences (par exemple psychologie sociale, ergonomie, etc.) qui ne concernent pas toutes la santé mentale.

Pourquoi consulter ?

Les raisons de consulter sont aussi nombreuses que les patients. D’une manière générale, il s'agit de toute problématique, de tout mal-être, qui a un impact sur votre vie personnelle, sociale et/ou professionnelle. Il peut par exemple s’agir de dépression, d’anxiété, de burnout, d’addiction, d’attaques de panique, de phobie, d’agoraphobie, de problème d’estime ou de confiance en soi, de boulimie, d’affirmation de soi, de traumatismes, de problèmes relationnels, etc.

Est-ce que vous parlez en séance ?

Oui, le choix des thérapies cognitives et comportementales implique un thérapeute actif et un dialogue collaboratif constant. Elles impliquent également des explications claires de ce que je comprends du fonctionnement de votre trouble et l’absence d’interprétations non contextualisées. Vous saurez tout ce que j’ai compris de vos difficultés.

D’où viennent les difficultés psychologiques ?

On a longtemps pensé que les difficultés psychologiques provenaient de l’éducation parentale, de l’environnement infantile. Ces idées sont maintenant mises de côté au profit du modèle “Bio-psycho-social” : bio pour biologique, c’est-à-dire une potentielle vulnérabilité d’ordre biologique ou génétique, une maladie, une infection, etc., psycho pour psychologique, c’est-à-dire notre personnalité, nos valeurs, nos processus cognitifs et émotionnels, etc. et enfin social pour socio-culturel c’est-à-dire l’environnement au sens large dans lequel nous avons vécu, dans lequel nous vivons : nos parents certes, mais aussi nos rencontres, notre milieu professionnel, l’état de la société en général (crise économique ou plein emploi…), etc.

Chaque personne vivant une réalité “bio-psycho-sociale” unique, une grande variété de réactions, d’adaptations, d'impacts sur la santé mentale pourra être par exemple observée face au même évènement.

Est-ce que vous gérez toutes les pathologies et problématiques ?

N’hésitez pas à me contacter via ce formulaire si vous avez un doute, et je reviendrai vers vous pour que l’on détermine ensemble si je suis la bonne personne pour vous aider.

Mentions légales

Editeur, directeur de la rédaction et de la publication de ce site :

Nom : Pierre-Yves Mollaret

Courriel : contact@psychologue-tcc-dijon.fr

Tél. : 53.66.02.94.70

Numéro SIRET : 51150122300024

Numéro ADELI : 21 93 0993 7

Ce site est hébergé par l'hébergeur associatif de type loi 1901 Lautre Net, 21 ter rue Voltaire, 75011 Paris, contact@lautre.net

Politique de confidentialité

Conformément à la législation en vigueur de la Commission Nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) et de l'article 32-II de la loi du 6 janvier 1978, modifié par l'ordonnance n°2011-1012 du 24 août 2011, nous vous informons que le choix a été fait de ne pas utiliser du tout de cookies.

Ce formulaire est réservé à la communication non-urgente.

En cas d'urgence, composez le 15, 17, 18 ou 112.


Vous pouvez utiliser le formulaire ci-dessous pour prendre RDV ou me poser toute question. Vous pouvez également me laisser un message par téléphone au 53.66.02.94.70.

Note : les entretiens se déroulent uniquement en téléconsultation. Leur durée est de 45 à 55 minutes et leur coût est fixé à 55€.


Merci de bien vouloir remplir toutes les cases ci-dessous :

Contact

Une erreur système a empêché le bon envoi de votre message. Merci de réessayer plus tard ou de me contacter au 53.66.02.94.70


Règlement

Merci de bien vouloir cliquer sur le bouton ci-dessous pour être redirigé(e) vers le formulaire sécurisé de paiement en ligne :